BODY PAINTING LYON

Peinture sur Corps Lyon

Maquilleuse Professionnelle Artistique

Maquilleuse professionnelle Lyon depuis 13 ans.

Mon métier est d’embellir vos traits naturels par diverses techniques de maquillages.
Je peins également sur le corps et les visages du tout petit (3 ans minimum) jusqu’au senior.
Il m’est arrivé de participer à quelques concours, et depuis je fais parfois des festivals et autres manifestations de bodyart comme des conventions de tatouage sur la région Rhône-Alpes, des salons du chocolat dans le nord de la France, des festivals ainsi que des rencontres entre artistes.

Visitez mon Instagram

BODY PAINTING LYON

Animation Body Painting Lyon

pour Salon, Congrès et Festival

ORIGINES

Tout d’abord, la peinture corporelle ou body painting lyon est une des premières formes d’art que l’homme ait créé.

À l’aube de l’humanité, les humains jouent avec les couleurs et utilisent les produits trouvés dans la nature pour s’exprimer, se parer, charmer, impressionner l’adversaire ou se camoufler.
Probablement même avant l’écriture, l’homme dessine sur son corps pour affirmer son identité, l’appartenance à son cercle et se situer par rapport à son entourage.

C’est pourquoi, cet art pictural devient un instrument de transformation, de déguisement. Les dessins et les couleurs permettent de changer d’identité, de comportement, de définir un rôle social.

La peinture corporelle, ressurgie en Occident à l’époque contemporaine, y est devenue objet de création. Art éphémère, le peintre crée une œuvre sur une toile vivante.

LIEU

Après cela, presque toutes les sociétés tribales ont pratiqué la peinture corporelle à l’aide d’argile ou de charbon, de terre, de la craie, du jus de baies, de sang d’animal et bien d’autres produits glanés dans la nature.
Utilisée le plus souvent durant les cérémonies rituelles, la peinture corporelle se pratique encore dans certaines régions du globe comme l’Australie, les îles du Pacifique, l’Afrique par exemple.

Néanmoins, les peintures ne sont pourtant pas réalisées que par des artistes, mais par tous.
De l’Inde jusqu’au Maghreb, les femmes pratiquent une forme de peinture corporelle plus durable à l’aide de henné, souvent lors de fêtes religieuses ou de mariages.
Les décors au jagwa ou au henné produisent des tons de l’orangé au noir. Il est utilisé à la fois pour les soins et la parure corporelle. Les motifs représentés ont tous une symbolique relative aux croyances populaires.

LES MATIÈRES

Les matières utilisées pour fabriquer une couleur sont d’origine végétale, minérale et animale. Les pigments sont très variés : charbons, cendres, sucs et graines de fruits, etc.

Les couleurs universellement les plus importantes sont le rouge (ou brun), le noir, le blanc, et l’ocre.

LES COULEURS

Le rouge et l’orange sont obtenus en mélangeant de la poudre de graines de rocouyer (Bixa orellana) avec de l’huile de palme ou avec de l’eau.
Le noir s’obtient à partir de la pulpe du fruit genipapo (Genipa americana) ou du charbon de bois.
Le blanc, d’utilisation plus rare, est une coule
Dans toute l’Afrique, une poudre rouge vif, fréquemment utilisée comme peinture corporelle lors des cérémonies traditionnelles. De même, le kaolin, argile blanche au grain grossier, est fréquemment utilisé lors des rites. Le blanc, tiré de la poussière d’argile, est généralement associé au deuil ou à la purification.
En outre, l’ocre rouge, tirée de la terre fertile, couleur de sang, est souvent symbole d’énergie vitale et de fécondité. Enfin, le noir, évocateur de la nuit et du chaos primordial, symbolise le néant.
Par conséquent, le fait que la peinture soit éphémère permet son renouvellement autant de fois que l’on veut, avec autant d’imagination pour réaliser des motifs figuratifs ou abstraits. Body painting lyon.

AUJOURD’HUI

La peinture sur corps ou body painting lyon est aujourd’hui désacralisée et a perdu son sens premier d’appartenance à un groupe ou de de parure rituelle.

Elle existe désormais pour mettre en valeur le corps, pour embellir la peau.

La peinture du corps fut sans doute le premier geste ornemental de l’humanité. « Il fallait être peint pour être homme » note C. Lévi-Strauss.
C’était surtout pour se démarquer des autres êtres vivants. La peinture corporelle affirme l’identité avec ses couleurs symboliques et ses motifs traditionnels.
Le corps “identité” devient un corps -discours.

En d’autres termes, les peintures corporelles peuvent s’apparenter à une carte géographique qui identifie chaque individu dans leur univers socioculturel. La peinture corporelle est une volonté de communication qui passe par une démarche créatrice et artistique. C’est en quelque sorte l’esthétisation de la vie dans ses moindres gestes. Body painting lyon.

QUELQUES RÈGLES ELEMENTAIRES A PRENDRE EN CONSIDÉRATION

Utiliser une peinture spécialement formulée. Les peintures pour les beaux-arts, le bâtiment et autres sont à proscrire, sous peine d’allergies, voire d’intoxication.

De même, certaines encres pour « tatouage temporaire » et même le henné peuvent entraîner des effets indésirables. Body painting lyon.